Définition


Le terme « abduction » est un mot anglais signifiant littéralement « enlèvement ». Dans le lexique ufologique, ce terme désigne spécifiquement l'expérience d'enlèvement d'êtres humains par des entités humanoïdes de type « extra-terrestre ».
 
En règle générale, les enlèvements se produisent au domicile du sujet, pendant son sommeil, mais cela peut arriver aussi bien en extérieur : lors d'une sortie nocturne ou dans la journée, lors d'un voyage ou d'une situation quotidienne, etc. De la même manière, si l'abduction concerne généralement une personne, il arrive que l'enlèvement touche un couple, un groupe entier ou une famille.
Il est rare que l'abduction soit une expérience isolée. Souvent, elle est répétitive pendant une longue période, parfois toute la vie du sujet, tout du moins, il semble qu'elle s'arrête à la ménopause pour les femmes, l'andropause pour les hommes.
 
Le « scénario type »
 
Nous sommes en plein milieu de la nuit. Le sujet est allongé dans son lit. Eventuellement, un compagnon/une compagne dort près de lui. Soudain, il ressent fortement une présence étrangère dans la chambre ou dans la maison. Parfois il entend des bruits de pas (sur le toit, dans le salon...). Il arrive qu'une lumière diffuse apparaisse et remplisse la chambre. Le sujet se sent tout à coup paralysé : Il ne peut plus bouger, ni crier. Il est terrifié. Le compagnon de chambre dort encore. Soudain, des êtres entourent le lit. Ils communiquent par télépathie et suggèrent à la « victime » de se calmer. Cela se produit alors instantanément et le sujet se sent tout à coup apaisé. Les êtres le transportent alors (par lévitation) : le corps traverse la matière (la vitre, le mur...) et entre dans le vaisseau. Il est déposé sur une table médicale et y subit des examens et expériences concernant souvent les organes génitaux (prélèvements de sperme, d'ovules, implants d'embryons hybrides...).
 
A la fin de tout cela, le sujet est ramené dans son lit, l'ovni et ses occupants repartent. L'abducté retrouve ses mouvements. Le compagnon ne s'est pas réveillé de toute l'expérience, comme s'il avait été déconnecté.
 
Une fois l'expérience passée, l'abducté est souvent en proie à une intense décharge émotionnelle ou se fige dans une prostration défensive, manifestant la charge traumatique de l'expérience vécue.
 
Il arrive que le sujet perde conscience à n'importe quel moment de l'expérience. A son réveil, il est dans son lit, avec la certitude intérieure que quelque chose manque au scénario de sa nuit, ou au contraire avec une étrange indifférence vis-à-vis de ce qui s'est passé. Parfois il retrouve des traces sur son corps, inexplicables par sa vie diurne : irritations des parties génitales, griffures, coupures, excoriations, points en forme de triangle, etc..
De petits objets dans le corps évoquant des implants peuvent aussi être retrouvés.
 
Le scénario type connaît tout un tas de variantes : enlèvement le jour chez un sujet totalement réveillé ; amnésies partielles ou totales de l'événement avec temps manquant ; etc.